lundi 26 novembre 2012

Stage Toda-ha Bukô-ryû, novembre 2012


Stage Toda-ha Bukô-ryû, novembre 2012

et Kamae 

戸田派武甲流と構





Sur le Kamae

構 について



Depuis quelques mois, devant la pratique un peu mécanique et sans prise de KAMAE vraiment soutenue des pratiquants d'Oshinkan, spécialement en naginata, j'ai décidé, en tant que shihan de Toda-ha Bukô-ryû, de recourir au "stock" d'exercices développés pendant ma longue pratique personnelle. Je les ai donc adaptés pour un travail de groupe et depuis mon dernier séjour au Canada à Gatineau, je les offre aux pratiquants d'Oshinkan France et Canada: les Canadiens ont été enchantés de cette pratique, qui rend les KIHON plus vivants et plus signifiants dans les KATA. Cela renouvelle un peu la pratique des KATA et renforce la prise de conscience du KAMAE. 


Celui-ci est non seulement une posture physique, mais aussi une posture mentale préliminaire à toute action, martiale ou autre. 

À un stade plus avancé, le KAMAE accompagne toute action. 
 
Mon but est de rendre la pratique plus "interne", de développer la dextérité naturelle du pratiquant (l'arme doit devenir un prolongement naturel du corps) et l'intuition des ouvertures "suki". 

Lors du stage Toda-ha Bukô-ryû de novembre, nous avons beaucoup travaillé ces exercices (qui sont en partie des pratiques à deux visant à développer les qualités des KIHON) et le lien avec le côté vivant des KATA est apparu desuite aux pratiquants.


 Le stage était centré sur la pratique de la série TACHI AWASE (naginata contre ken).