samedi 4 juillet 2015

Stage de Calligraphie Japonaise, "Calligraphier les maximes Zen", Toulouse, Oshinkan, été 2015




Stage de Calligraphie Japonaise été 2015

« Calligraphier les maximes Zen »

 

Oshinkan

Dimanche 12 juillet- Vendredi 17 juillet 2015



     Après un premier stage d'initiation à l'automne dernier, nous avons approfondi l'étude de la calligraphie des maximes Zen (Zengo, 禅語) lors de notre stage d'été 2015. Nous avons procédé par thèmes en abordant dans un premier temps la graphie des idéogrammes les plus fréquemment employés dans les maximes Zen : 無 (Mu, l'absence de tout attachement), 心 (Shin, le cœur, l'esprit), 雲 (Un, les nuages), 花 (Ka, les fleurs), etc. Nous avons calligraphié ces caractères dans plusieurs styles et les avons combinés avec d'autres.

    Nous avons ensuite calligraphié une sélection de maximes Zen en les composant sur format Hansetsu (半切) en une colonne  (Ichigyôsho, 一行書).

    Les soirées ont été consacrées à l'histoire de la Calligraphie Zen désignée au Japon par l'expression "Trace d'encre" (Bokuseki, 墨蹟).


    Photographies de calligraphies 

 réalisées par de Claire Seika durant le stage

 

無 (Mu, l'absence de tout attachement)
無 (Mu, l'absence de tout attachement)


 行雲 (Kôun, les nuages passent)



雲水 (Unsui, les nuages et l'eau)




 Calligraphie en une colonne

Ichigyôsho, 一行書


"Sur le brasero rouge, un flocon de neige"




  



 Pratique de la calligraphie par les stagiaires

Composition des maximes Zen en une colonne sur grand format   


"Une fleur s'ouvre, sous le ciel, c'est le printemps"



"Le printemps pénètre dans les mille forêts et par endroits l'on voit des fleurs"


"Une fleur s'ouvre, sous le ciel, c'est le printemps"


"Le printemps pénètre dans les mille forêts et par endroits l'on voit des fleurs"



"Une fleur s'ouvre, sous le ciel, c'est le printemps"



"Une fleur s'ouvre, sous le ciel, c'est le printemps"


"Le printemps pénètre dans les mille forêts et par endroits l'on voit des fleurs"